Noyau doré

Noyau doré,

Mon frère est fou
Mon fou est un frère
Mon frère et le fou
Ne sont pas sans sou
Mon frère et le fou sont
Et le fou et mon frère aussi sont.

Ils ne sont pas des instruments à son
Ni des fanatiques des avions.
Pourquoi donc en parler sans jurons ?

Juste parce qu’ils sont bons;
Ils n’aiment pas trop la bonté
Mais ils ont derrière et dans la tête des trucs bons.

La preuve ?
L’un deux m’a une fois dit
Que même emprisonné dans un taudis
On peut devenir ce qu’on se dit
Et l’autre lui a répondu
Que chercher à toujours dans la rue,
Faire du bien serait un bon but.

C’est vrai des fois je vais sans but
Ou mieux j’allais sans but
Car depuis parce j’ai su
Voir dans mon fou un frère
Et reconnu que mon frère est un fou
Je suis sûr d’être un frère fou
Pour ceux qui sont sans sou
Et pouvoir placer mon mot sans sou.

Ne te soucie pas donc trop de mes trous
De mémoires passagères amico.
C’est une mauvaise habitude de trop
Je le reconnais en un mot
Et je vais y voir de près en gros.
Va pour un mot mon grossier
Car le car de Zébé ne sera pas de trop.

Nous les frères fous
Sauront faire de toi
Un bon locataire
Bon là nous avons un taf nommé “toit”
A connstruire pour toi
Donc il faut que j’y aille pour toi.

Ceci est pour tous les frères dits “fous”
C’est pour tous les fous qui sont des frères
C’est pour toi aussi frangin
Adawato.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s